Mille et une pailles : le kit de survie pour sauver la planète

Vous avez tous déjà fait des bulles avec vos pailles dans vos diabolos grenadines, ou bien essayé de les assembler pour en réaliser une version géante. Plus récemment, on les a vues apparaitre en version plus réduite pour venir garnir nos verres de mojito.

Cependant, vous n’êtes pas sans savoir que les pailles en plastiques ont la vie dure ces derniers temps. En effet, depuis quelques années, la paille en plastique est devenue la bête noire de tous les écologistes et la "Straw War", digne des meilleurs scénarios hollywoodiens, a débuté. Cette haine planétaire de la paille est liée à son mode de recyclage. Trop petite pour les machines de traitement, elle passe à travers tous les filtres et atterrit dans les océans puis dans les narines des pauvres tortues… La paille est donc destinée à s’éteindre brutalement et à disparaître totalement de la surface de la Terre.

Nous sommes en 2019 après JC et toute la planète est occupée par les antipailles. Toute ? Non, un groupe de défenseurs de la paille résiste encore et toujours à l’envahisseur et cherche pour vous les meilleures alternatives afin de pouvoir continuer à siroter tranquillement votre cocktail sans tuer les bébés tortues. Approfondissant la connaissance de cet accessoire qui a déjà marqué vos existences, le Canard d’Assas a testé pour vous ces pailles révolutionnaires et vous a déniché les meilleures solutions !

Pour les écolos : la paille en inox

Sûrement l’alternative au plastique la plus fancy, on la croise de plus en plus chez les particuliers. Cette paille en métal s’emporte partout et il suffit de la sortir de son sac pour pouvoir profiter de son cocktail (ou de sa bière, chacun sa vie…) sans culpabiliser ! On la trouve très facilement sur Internet et ne coûte pas si cher que ça, comparé aux opérations nettoyage des océans. Elle reste un bon investissement avec sa durée de vie illimitée, il faut juste faire attention à ne pas l’oublier dans son verre au bar. Elle est généralement livrée avec un kit de nettoyage et une petite pochette pour la transporter, ce qui la rend encore plus pratique. N’hésitez plus, passez à l’inox !

Le plus : il existe un modèle droit et un modèle courbé selon vos préférences, et franchement, elles sont plutôt jolies !

Les moins : il faut les nettoyer apprès chaque utilisation, mais bon, ce n’est pas grand-chose comparé à la pile de vaisselle sale qui traîne dans votre évier depuis une semaine !

Pour les écolos vraiment écolos : la paille en paille

Créée par la société Eko Paille, cette paille est composée de seulement deux éléments, ou plutôt ingrédients, puisqu’il ne s’agit que de blé et d’eau. Son recyclage est donc des plus simples : un petit tour au compost et votre paille retourne à la terre.

Nous vous entendons déjà répliquer que "piapiapia la paille en papier va fondre dans le liquide et coller aux lèvres dès les premières secondes d’utilisation" … Que nenni, ces pailles peuvent durer toute la nuit, pour les plus fêtards d’entre vous. En outre, elles sont parfaitement comestibles et sans danger pour la consommation humaine, au cas où vous avaleriez un morceau accidentellement (on ne critique pas, tout peut arriver au bout du huitième verre…).

Les plus : il existe plusieurs tailles pour les différentes boissons, et elles ne coûtent pas beaucoup plus cher que les pailles en plastique. En plus, il suffit de les mettre au compost et ça fait du bon terreau pour cultiver vos légumes bio sur votre petit balcon parisien !

Le moins : elles ne sont pas sans gluten, sorry…

Où se la procurer ? En Guadeloupe… Bon, du coup, c’est vrai qu’il faut avoir une vraie détermination, mais on espère les voir bientôt sur le continent !

Pour les baroudeurs : la LifeStraw

Fini les pastilles filtrantes hors de prix, le transport de packs d’eau à bout de bras, la Lifestraw est faite pour vous ! Élue meilleure invention de l’année par le TIME magazine et meilleure paille de l’année par le Canard d’Assas, la Lifestraw permet de filtrer l’eau bue de manière instantanée. L’eau est ainsi débarrassée à 99,99% de toute impureté, bactéries ou parasites, et vous pouvez grâce à cette paille 2.0 vous désaltérer dans l’eau d’une rivière ou d’un lac croisé sur votre chemin, ou même dans une flaque d’eau boueuse (chacun fait ce qu’il veut…), tout ça sans le moindre risque pour votre santé.

Les plus : une eau inodore, incolore et sans goût. Fonctionne sans piles !

Le moins : le filtre doit être changé toutes les 700 utilisations (pour certains, ça va vite…).

Où vous la procurer ? Toutes les enseignes de matériel de sport l’ont dans leurs rayons !

Pour combien ? La modique somme de 20€ pour le modèle standard.

Pour les fêtards : la SmartStraw

Marre de sortir en boite et de rester cramponnés à vos verres par peur qu’une personne mal avisée y mette GHB, Rhonypol et autres substances connues plus simplement sous le nom de drogues du viol ? Le Canard vous a trouvé LA solution : une paille magique, élue l’accessoire n°1 de vos soirées par le Canard d’Assas. Le nom de cette paille magique ? La Smartstraw : une paille qui, au contact de la drogue, change de couleur. Initialement blanche, elle deviendra bleue en présence de ces substances douteuses. Vous ne serez pas traités de paranos : cette paille intelligente a tout l’air d’une paille lambda.

Les plus : vivez vos soirées en toute sécurité !

Le moins : elle n’est pas encore commercialisée, mais ça ne saurait tarder

Pour les cool kids : la paille en forme de lunette

Pas forcément révolutionnaire, cette paille fantaisie a en revanche l’avantage d’être écologique car tout simplement réutilisable. En effet, personne n’a envie de jeter sa super paille en forme de lunettes après utilisation ! Certains haters diront qu’elle est ridicule, nous on la trouve indispensable pour paraître cool en soirée. En plus, avec sa forme de lunettes, elle vous fera passer pour un intellectuel au milieu de vos potes un peu trop alcoolisés car c’est bien connu, les lunettes, ça rend intelligent ! N’écoutez plus les rageux, cette paille va devenir votre meilleure amie dans toutes les soirées les plus branchées de la capitale !

Les plus : expérience assez amusante de voir passer sa boisson autour de ses yeux avant d’arriver dans la bouche.

Les moins : faut avoir de vrais poumons afin d’aspirer assez fort, sinon ça risque de ne jamais arriver jusqu’à votre palais…

Chers lecteurs, à vos pailles, vous êtes maintenant équipés ! N’hésitez pas à faire part à la rédaction de vos meilleures pailles !

Louise Balaresque et Mathilde de Laporte, administratrices de la Corpo Paris II

  • Facebook - White Circle
  • Instagram - Cercle blanc

CONTACTS

bureau.contact@corpo.fr

president@corpo.fr

partenariat.corpo.paris2.@gmail.com

Secrétaire Général, Mathéo MAHÉ : 

06 13 13 66 79 

m.mahe@corpo.fr

ADRESSE

Corpo Paris II,

Université Panthéon-Assas

92, rue d'Assas 

75006 Paris

Local n°2

55807353_761240057592236_783606908166393
concours public.png
Prepaya.png
57504133_325146164814433_576388518684445
55500728_583799432098840_124860519834399
LCL.png
54230695_392933364588306_723813990097171
envoituresimone.png
69589811_442773729778591_365085454672225
Lydia_(Paiement_sur_Internet).png